Vous avez envie d’écrire un livre professionnel mais vous avez du mal à vous motiver ? Voici trois façons de stimuler votre motivation tout au long de l’écriture de votre livre.

 

Faites un plan

Cela vous semble peut-être un peu scolaire, mais faire le plan de votre livre professionnel est le meilleur moyen de ne pas vous égarer en chemin. Pour vous aider, vous pouvez utiliser un logiciel gratuit de mind mapping (cartographie mentale). Le site Mindmeister propose une version en français gratuite jusqu’à trois cartes mentales. Placez le thème de votre livre au centre de la carte, puis autour, en étoile, ajoutez des sujets et des sous-sujets. C’est simple et ludique. Avec la carte mentale, le plan de votre livre se dessine petit à petit et vous pouvez le rectifier ou le compléter facilement. Ensuite, grâce au plan détaillé de votre livre, vous n’êtes pas obligé d’écrire les chapitres les uns à la suite des autres. Vous pouvez presque écrire chaque paragraphe séparément.

Écrivez coûte que coûte

Vous attendez d’être motivé pour écrire ? N’attendez plus, car la motivation risque bien de ne jamais arriver jusqu’à vous. Écrire c’est un peu comme faire du sport. Le premier pas s’avère souvent le plus difficile. Pensez à ce jour où vous avez chaussé vos baskets malgré la température extérieure proche de zéro, ou cette fois où vous avez bravé la pluie pour vous rendre à la piscine. Une fois lancé dans l’effort, cela vous a semblé facile et vous avez finalement couru/nagé plus longtemps que prévu. Pour écrire, c’est la même chose. Mettez-vous devant votre ordinateur et écrivez. Écrivez les phrases qui vous viennent les unes à la suite des autres, même si l’ensemble vous semble décousu. Vous forcer à écrire les premières phrases permet d’enclencher le processus. Votre texte n’a pas besoin d’être parfait pour l’instant. Vous en êtes juste à l’étape du premier jet.

Écrivez tous les jours

La motivation, ça s’entretient. Au lieu de prévoir de passer toutes vos vacances d’été à écrire, astreignez-vous à écrire chaque jour. Définissez un horaire dans la journée. Cela peut-être la première chose que vous ferez le matin. Vous attaquerez ainsi votre journée en conquérant. Vous pouvez aussi profiter de votre temps de trajet jusqu’au bureau si vous prenez les transports en commun. Fixez-vous également un volume de texte à écrire chaque jour : 250 mots (soit 1500 signes ou un feuillet). Certains jours vous serez sans doute plus productif. L’idée est de mettre en place une routine d’écriture qui vous permettra d’avancer chaque jour en direction de votre objectif.

Stimulez votre motivation pour écrire un livre
Taggé sur :