Lucette Jean-Louis travaille dans un grand groupe du secteur énergétique. Mais c’est sur ses expérimentations dans sa vie privée que porte son livre Cultivez la simplicité et gagnez en sérénité. Elle a en effet choisi un mode de consommation plus durable. Son livre explique les actions concrètes à mettre en place, ses trucs et astuces pour consommer moins tout en se simplifiant la vie.
 
À quel moment avez-vous décidé d’écrire votre livre et pourquoi ?

Il n’y a pas eu un moment spécifique mais plutôt tout un cheminement dans le changement au sein de ma vie personnelle. J’avais commencé à prendre des notes dans des carnets et mon mari m’a suggéré d’en faire un livre pour transmettre tout ce que j’avais appris et découvert. Je me suis donc lancé ce défi en 2016. J’écrivais beaucoup le matin très tôt vers 4 ou 5 heures quand tout était extrêmement calme à la maison. Écrire un livre nous permet de mettre en place un moment où on est avec soi-même. Mon autre moment privilégié pour écrire était dans les transports, car j’arrive facilement à m’isoler.

Comment avez-vous eu l’idée de vous faire accompagner dans l’écriture de ce livre ?

Mon mari est un passionné d’écriture qui avait suivi un certain nombre d’ateliers avec Enviedécrire. C’est lui qui m’a conseillé de contacter l’agence.

Qu’est-ce que cela vous a apporté de travailler avec l’agence Enviedécrire ?

L’équipe d’Enviedécrire est vraiment à l’écoute et c’est très appréciable. J’avais écrit mon manuscrit mais je ne suis pas une professionnelle de l’écriture, je ne suis pas journaliste. Nelly Buffon, la directrice de l’agence, m’a d’abord posé un certain nombre de questions sur mes motivations et cela a eu l’effet d’un véritable déclic pour moi. Elle a ensuite analysé mon manuscrit et m’a fait des propositions pour restructurer mon texte dont les chapitres étaient déséquilibrés. J’ai reçu de nombreux conseils dispensés avec beaucoup de bienveillance.

Vous avez choisi de vous autoéditer. Pour quelle raison ?

Mon livre présente un mode de vie un peu alternatif, il était donc cohérent de sortir du modèle de l’édition classique et d’autoéditer mon livre. L’équipe d’Enviedécrire a fait un travail de grande qualité sur le graphisme de la couverture et la mise en pages. Le résultat est très professionnel.

Comment faites-vous la promotion de votre livre ?

J’ai créé la page Facebook @cultivezlasimplicité. Au travers des différents articles que je poste, je montre mon univers basé sur un mode de vie plus frugal et je présente mon livre. Sur le terrain, je rencontre des associations qui travaillent sur ces mêmes thématiques de simplicité, de minimalisme, de zéro déchet et de consommation durable pour leur proposer des animations et des conférences. Ma proximité avec les futures lectrices joue en ma faveur. Finalement le fait que je ne sois ni une experte de la décroissance, ni une coach, s’est transformé en un atout. Je suis une femme comme les autres avec un job à plein temps, un mari et une famille à concilier. Je sais donc mieux que personne les difficultés, le stress et parfois la fatigue que vivent les mères de famille au quotidien. Et mon livre permet à celles et ceux qui veulent consommer de façon plus durable, d’agir concrètement.

Quels conseils donneriez-vous aux personnes qui souhaitent écrire un livre professionnel ?

Je leur dirai : « Lancez-vous ! » Vous apprendrez énormément de choses, notamment sur vous-même et sur la rigueur nécessaire dans l’écriture. N’oubliez pas de vous mettre à la place de votre lecteur pour savoir de quoi il a besoin et lui donner les informations adéquates.

« N’oubliez pas de vous mettre à la place de votre lecteur »