Catherine Testa se définit comme une entrepreneuse qui cultive la curiosité pour participer à la construction de la société de demain. Elle a cofondé le site loptimisme.com et le réseau loptimisme.pro. Elle est également autrice et conférencière.

 

Comment avez-vous décidé d’écrire vos deux livres ?

Pour mon premier livre Osez l’optimisme, j’ai été contactée par une éditrice de chez Michel Lafon après que le site loptimisme.com a fait la Une du Parisien. Ce premier livre paru en 2017 a rencontré un franc succès. La version poche s’est vendue à 15 000 exemplaires en librairie en 2019. Dans le cadre de mes conférences, les entreprises achètent également de nombreux exemplaires pour les offrir à leurs collaborateurs. La genèse du deuxième livre a été plus complexe. Tout le monde attendait que j’écrive un livre sur la qualité de vie au travail, le bonheur en entreprise. Mais je ne voulais pas me contenter de donner quelques astuces à mettre en œuvre. J’ai souhaité que ce deuxième livre Osez être soi-même au travail propose une réflexion sur le parcours individuel des salariés : « Comment un salarié peut-il trouver sa place dans le monde du travail ? »

 

Comment avez-vous écrit vos livres ?

Quand j’ai été contactée par la maison d’édition pour mon premier livre, j’avais déjà écrit un manuscrit de 80 pages que j’avais prévu de transformer en ebook. Pour le deuxième, j’ai un peu fonctionné de la même manière. J’ai d’abord écrit 80 pages en une semaine. Ensuite, je compte environ six mois de travail. Pour mes deux livres, j’ai travaillé avec une éditrice qui m’a aidée dans l’écriture. Elle lisait mes textes au fur et à mesure et me faisait des commentaires en fonction desquels je devais retravailler. J’ai dû ainsi retravailler chaque livre cinq ou six fois. J’avoue que les derniers jours sont un peu comme une torture, quand je relis mes textes pour la énième fois. Mais ce travail d’écriture et de réécriture est très satisfaisant, car j’adore écrire. Pour moi, l’écriture représente un outil de partage.

 

Dans quelles conditions écrivez-vous ?

J’ai identifié des critères bien spécifiques qui favorisent mon travail d’écriture. Je suis ainsi incapable d’écrire quand je suis chez moi à Paris. Par ailleurs, j’écris le matin et il faut que je sois à jeun. Je ne saurai pas expliquer pourquoi. Mais maintenant que j’ai noté cela, je fais en sorte de me mettre dans ces conditions optimales quand je dois écrire.

 

Qu’est-ce que cela vous a apporté d’écrire ces livres ?

Cela m’a permis de prendre le temps de réfléchir, de ranger ma pensée. Dans l’écriture, on est obligé d’adopter un temps de construction long, ce qui n’est pas la tendance actuelle de la société. Écrire un livre représente aussi une concrétisation, un aboutissement.

 

Quel a été l’impact de vos livres sur votre vie professionnelle ?

La publication de ces livres a évidemment augmenté ma crédibilité. Mon premier livre est vraiment très grand public et peut être offert à tout le monde. Il a été traduit en plusieurs langues et propose même une version Audible. Le deuxième s’adresse à un public plus restreint, aux personnes qui réfléchissent sur le sens du travail. LOptimisme.pro, qui fédère un réseau d’entreprises autour du thème de la Qualité de Vie au Travail, fonctionne très bien. Nous proposons aux salariés des ateliers, des conférences et des formations avec des experts sur des sujets divers. Et à titre personnel, le nombre de mes conférences a augmenté drastiquement.

 

Quels conseils donneriez-vous aux personnes qui veulent écrire un livre dans le cadre de leur activité professionnelle ?

Je leur dirais de commencer à écrire sans attendre d’avoir un éditeur. Et surtout de ne pas penser que leur livre est mauvais, s’ils ne trouvent finalement pas d’éditeur. Peut-être qu’un livre sur le même sujet a été récemment publié. Je leur dirais aussi qu’on ne naît pas auteur, on le devient. On apprend à écrire en écrivant et on s’améliore au fur et à mesure. Je pense que j’écris bien mieux aujourd’hui qu’il y a trois ans.

 

« L’écriture représente un outil de partage »