Nous sommes nombreux à confondre motivation et engagement. À quelle compétence les auteurs de livres font-ils appel ?

 
« Je ne suis pas motivé ». Si vous avez déjà songé à écrire un livre, il est fort à parier que cette pensée vous a traversé un jour l’esprit. Mais est-ce bien de motivation qu’il s’agit ? Dans une interview d’Usain Bolt parue il y a quelques années quand il était au meilleur de sa forme, le champion olympique avouait que certains matins en arrivant au stade pour l’entraînement, il restait dans sa voiture de longues minutes en se disant qu’il n’avait pas envie d’y aller. En clair, il n’était pas motivé ! Cela peut paraître étonnant quand on connaît le palmarès de l’athlète. On pourrait penser qu’il aurait dû, au contraire, être très motivé, car il était le meilleur au monde et allait encore gagner des médailles. Oui mais voilà, la récompense ne suffit pas à créer la motivation.

Engagez-vous !

 
Dans le cas des sportifs, comme dans celui des écrivains, c’est bien d’engagement qu’il s’agit, et non pas de motivation. C’est parce qu’ils se sont engagés à atteindre leur objectif que les premiers se lèvent le matin et vont au stade, tandis que les seconds s’installent devant leur ordinateur pour continuer à écrire. Alors si vous avez décidé d’écrire un livre, ne laissez plus une perte de motivation vous distraire. Engagez-vous ! Prenez cet engagement avec vous-même de mener votre projet à son terme. À l’arrivée, vous pourrez être fier de vous. Au cours de votre cheminement, certains jours vous sembleront plus légers quand vous serez (en plus) porté par la motivation. Car même si elle n’est pas le ressort principal, elle existe bel et bien.

Êtes-vous motivé ou engagé ?
Taggé sur :